Puzzle structures

Des structures pour les droits de l'enfant

Logo général
 

Association THEMIS
à Strasbourg
(France -67)

Membre du COFRADE (Conseil Français des Associations pour les Droits de l'Enfant),
de l'ANACEJ (Association Nationale des Conseils d'Enfants et de Jeunes)


Adresses :
THEMIS STRASBOURG
24, rue du 22 Novembre - 67000 STRASBOURG - France.
Téléphone : 03 88 24 84 00
Télécopie : 03 88 36 48 75
Email :
association67@themis.asso.fr

THEMIS MULHOUSE
6, rue du Sauvage - 68100 Mulhouse - France.
Téléphone : 03 89 46 25 02
Télécopie : 03 89 46 25 79

Email : association68@themis.asso.fr

Accueil :
Sur rendez-vous

Missions de l'association :
La prise de conscience par les professionnels et les familles de la gravité des situations de violences subies par des enfants a conduit à une évolution sensible depuis quelques années. Il s’agit de jeunes victimes de maltraitances, d’agressions sexuelles, de violences morales. Une augmentation significative des signalements et des mesures de protections en découle.
En outre, lorsqu’un enfant vit une situation qui le rend victime, c’est toute la dynamique familiale qui en est bouleversée, que la violence soit intra ou extra familiale. Entre honte, culpabilité de n’avoir pas su protéger, rejet de l’enfant ou encore sa surprotection, les parents et la fratrie sont également touchés et manifestent une réelle nécessité à être soutenus.

Objectifs :
Il est clairement apparu, à cette association, que ces victimes manifestaient le besoin d’être accompagnées après avoir été confrontées à des violences, aussi bien de manière psychologique et éducative qu’au cours de leurs démarches juridiques.
Cet accompagnement des mineurs victimes est développé de manière pluridisciplinaire, notamment dans le cadre des désignations administrateur ad hoc, afin qu’en un même lieu, ils puissent trouver réponse aux questions qu’ils se posent mais aussi un lieu de parole, d’écoute et de soutien pour :

  • Permettre la socialisation, c'est à dire donner ou redonner confiance au mineur victime dans ses relations sociales.
  • Permettre au mineur victime d'être reconnu en tant que tel, tout en évitant qu'il ne développe un sentiment de culpabilité ou de "sur-victimisation".
  • Soutenir les parents, la famille et la rétablir dans son rôle protecteur de l'enfant victime.

    Les actions :
    Ces actions se déclinent selon trois axes :
  • L’accompagnement individuel des mineurs victimes
  • Des consultations sous la forme d’entretiens sont menées par des juristes, avocats, éducateurs, psychologues.
  • L’accueil de jeunes enfants et d’adolescents nécessite l’aménagement d’un lieu qui leur correspond. À THEMIS, une pièce est réservée aux enfants en vue de créer un espace spécifique, à la fois ludique et fonctionnel, de sorte que les entretiens s’adaptent à l’âge de l’enfant victime.

  • La réflexion concernant les fondements éthiques de l’accompagnement donne lieu à l’élaboration d’une charte de l’accompagnement qui inscrit l’association THEMIS dans une volonté d’accomplir son action selon une approche déontologique.

    Les actions de prévention :
    Des actions de prévention des maltraitances auprès des jeunes enfants au sein même des institutions.
    Les actions de formation menées par l’équipe pluridisciplinaire de THEMIS (juristes, éducateurs, avocats, psychologues) destinées aux acteurs sociaux travaillant dans les associations et institutions partenaires de THEMIS.

    L’évaluation
    L’évaluation de nos actions est prévue lors de réunions où nos pratiques sont évoquées, travaillées et questionnées en permanence.
    Parmi celles-ci :

  • les réunions de synthèse de fréquence régulière tout au long de l’accompagnement du mineur victime concerné,

  • le groupe technique se réunit à raison d’une fois par mois,
  • la supervision de l’équipe.

    L’accueil :
    la gestion de l’accueil téléphonique est primordiale, puisque c’est le premier contact entre l’interlocuteur et THEMIS. Être disponible quotidiennement et rester à l’écoute des jeunes mineurs victimes d’agressions sont les objectifs de l’association. Lors de l’entretien téléphonique, il est nécessaire de pouvoir cerner immédiatement la demande afin d’orienter les appels vers les différents permanents de l’association s’il s’agit de renseignements juridiques ou pour fixer un rendez-vous.
    L’accueil physique des personnes s’effectue sur rendez-vous. Le permanent accueille les enfants, les jeunes et les familles. Toutefois, il ne faut pas écarter la possibilité d’accueillir des jeunes dont la situation requiert une prise en charge immédiate.

    Le partenariat :
    Un réseau national d’accès au droit pour les enfants et les jeunes a été créé depuis avril 2000. THEMIS en assure le secrétariat, ce qui implique une coordination des différents partenaires.
    En Alsace, THEMIS se charge de mettre en place des actions collectives d’information, notamment dans les collèges et les lycées avec l’exposition 13/18, Questions de justice, la Tournée des quartiers, la visite du quartier des mineurs à la Maison d’arrêt de Strasbourg et de Mulhouse, des actions dans les écoles sur la convention internationale des droits de l’enfant. L’ensemble de ces animations est conduit par les permanents chargés respectivement de chacune d’entre elles.
    Ces actions d’information et de prévention au sein des institutions sont en général réalisées en partenariat avec d’autres associations. Ce partenariat suppose un échange constant entre les associations et un travail de communication afin d’optimiser au mieux les résultats des projets collectifs.

    Quelques actions réalisées :

  • Assises du non-droit (1993 et 1997).
  • Présentation de la convention internationale des droits de l’enfant dans les écoles.
  • Participation à la tournée des quartiers de Strasbourg (Ville-Vie-Vacances).
  • Interventions au Centre de formation des éducateurs de jeunes enfants de Strasbourg et de Mulhouse.
  • Participation au Congrès national des conseils d’enfants et de jeunes de l’ANACEJ à Figeac et à Nevers.
  • Interventions aux Quartiers des mineurs des Maisons d’arrêt de Strasbourg et de Mulhouse.
  • Séminaire "Trop de droits, pas assez de droits" le 27 avril 2000 à Mulhouse.
  • Participation à la Commission départementale d’accès à la citoyenneté (CODAC 67).

     
  •  

    | A PROPOS | |STATISTIQUES DU SITE| |PLAN DU SITE| |RECHERCHE| |BANNIERES| |CONTACT| |QUOI DE NEUF SUR LE SITE ?|

    Copyright © 1999-2017 - Reproduction autorisée avec la mention :
    "diffusé sur le site de Jean-Charles Champagnat : www.droitsenfant.fr"  
    Reproduction des illustrations interdite sauf autorisation

        | Mentions légales |